Au XIXe Siècle, en 1864, dans la région de Stormfield, des créatures rôdent..
Que faire, quand votre seul but est de vivre ?

 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion





Aron de Pioggia d'Estate, menotté à son passé, enchaîné à son futur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Arrivée à Stromfield... :: ... Via la Mairie. :: Présentations Archivées
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 14/12/2013
MessageSujet: Aron de Pioggia d'Estate, menotté à son passé, enchaîné à son futur. Sam 14 Déc - 17:54
Aron de Pioggia d'Estate
Les relations ne sont là que pour servir. Une ... réelle relation n'existe pas.




Nom : de Pioggia d'Estate
Prénom : Aron
Age : 121
Type : Vampire
Ville d'Origine : Ordine
Ville Actuelle : Les frontières de Stromfield, un manoir sur les collines.
Signe particulier : A les yeux vairons (un côté marrons un côté .. orange.

[Facultatif :]
Titre :
Métier : Chasseur (aux yeux des humains), Chasseur de Monstres/Créatures (aux yeux du restes)
Don : Peux posséder les émotions d'un autre. (si l'autre souffre par exemple, il pourra prendre sa souffrance à sa place. Mais si l'autre meurt, il ne pourra pas la lui rendre et gardera donc cette sensation toute sa longue vie.)






Physique

Aron est plutôt beau garçon. Fin, élancé, quelque peu androgyne, duran,t sa jeunesse personne ne lui adressait la parole de peur de se tromper entre "Elle" et "Lui". Il a les cheveux d'un noir d'encre, pas comme la nuit, légèrement plus claire. Coupé en un carré plongeant juste au dessus de l'épaule devant et un peu au dessus de la nuque derrière, il encadre un magnifique visage fin très pâle. Sans aucune tâche impure. Tout le reste de son corps et pareil, d'une peau blanche, lisse. Il a les ongles plutôt longs pour un garçons, qu'il peint souvent en noir. Il triture souvent d'une main fine au doigts longs et squelettique la petite boussole en or qu'il garde dans la petit poche de son manteau en cuir noir sans manche. Son bas en toile noir et un peu déchirée de partout par ses courses en forêts et ses combats contre différentes créatures, et ses bottes en cuir sombre sont parcourues de chaîne. Une faux ou un arbalète est accroché dans son dos, en fonction de son humeur. Aron a un étranges regards, donné par ses yeux vairons. Le gauche noisette mouchetée d'orange, et le droite orange mouchetée de noisette. Cela lui donne un air mystérieux, sombre. Comme ... menotté à son passé, mais enchaîné à son futur ...  


Caractère

Aron est narcissique. Il aime sa propre beauté. Et oui, on ne dirais pas comme ça, mais il passe des heures assis, un verre de vin rouges entre les doigts, devant son miroir à se regarder. Ca lui arrive de se mettre à se parler, mais vivre seul dans un manoir de 400 mètres carré ça n'aide pas à la sociabilisation. D'ailleurs, pour lui, les relations ne servent qu'à arrivé à ses fins. Pourquoi avec des amis, lorsque l'on peut tout faire tout seul ? Encore, si ceux ci était proche du maire et permettais au noiraud de monté un peu plus haut dans la société et de s'enrichir encore, là d'accord, il aurais dit oui. L'amitié est un feu brûlant qu'il faut entretenir, mais elle peut te brûler et te décimer en un rien de temps, et s'éteindre de la même manière. Et le noiraud n'as pas de temps pour ces bêtises de gosse. Il préfère encore s'enfermer seul dans sa chambre, sortir son violon noir d'ébène de son étui rouge comme le sang et de jouer des mélodies funèbres. C'est bien plus beau, bien plus mélodieux ... Il n'est pas non plus totalement innocent. Mais ce n'est pas non plus un sujet sur lequel il s'étalera, comme le fait qu'il ne sait pas se contrôler. Il arrive à effacé cette envie de sang permanent, mais dès qu'il en voit, dès qu'il en sent ... Il ne peux plus résister. Il préfère le sang avec un doux goût de sucre, et un léger fond de cerise ... Si l'on parlait de ses passions, ça serait le violon, les casses-têtes, le vin, les cerises, le sang, le chocolat et les cerises. Et si l'on mettait en liste ce qu'il n'aime pas ce serait bien trop long, mais l'on pourrait très bien mettre "les filles" ... ~


Histoire

"Tu es magnifiques ..." Je murmure en caressant du bout des doigts mon visage dans le miroir.
Je me retourne vivement, ne faisant même pas tomber une goûte du verre de vin que je tenais avec toute mon élégance possible, comme si à chaque instants quelqu'un pouvait me voir et qu'immédiatement, il se rende compte en me voyant à quel point je suis beau. Je rigole de moi même avant de finir d'une traite mon verre et de m’asseoir avec la plus grande finesse sur une chaise de velours. Je dépose délicatement la petite flûte sur la table avant de remonter une petite mèche de cheveux noir derrière mon oreille. Je croise les jambes et attrape le document que je-ne-sais-qui a déposé là quelques minutes plus tôt. Mais alors que je joue d'une main avec ma petit boussole qui ne me quitte jamais, mon grand sourire se décompose. Je garde quand même un mine magnifique, on ne sait jamais. Pourtant, plus je lis ce papier, plus je n'ai plus aucune envie de faire le beau. Plus je me hais. Je sais que je vais m'en vouloir plus tard, et au fond de moi, une petite voix idiote me dis que si je sors sous la pluie je risque d'abîmer mon lissage qui ma pris deux heures ce matin mais je l'ignore et bien vite mon manoir se retrouve vide. Je cours sous l'eau, ne faisant plus attention au gens autour de moi que je bouscule. Je veux juste la voire avant qu'elle ne meurent. Je l'ai haïs toute ma vie, et pourtant au moment où elle part, j'ai juste envie de la voir. Je n'avais jamais souffert autant. Je cours encore plus vite, j'oublie tout. Je veux juste voir son visage une dernière fois. J'arrive enfin à la place. Cette place de mort. Je sent déjà des effluves de sang et mon envie s’excite. Mais je l'oublie bien vite quand je croise son regard. Son regards si beau et si pétillants avant maintenant emplie de douleurs. Je joua des coudes, bien qu'était très frêle. Je gagna petit à petit du terrain vers la chose la plus importante au monde -après moi. Quand je l'atteints, je la fixa dans les yeux, alors qu'un homme en noir s'approchais, une longue épée en main. Comment ces simples petits humains avait pu découvrir qu'elle n'était pas "normal" ?! Comment ?! Je tourna un instant la tête. Ca sentait le loup garous à plein nez. Je croisa le regard de l'un d'eux, un peu plus loin, droit, la tête haute, les mains jointes dans le dos. Dès qu'il vit que je le fixais, il me fit un clin. Cet enfoiré l'avait dénoncé ... Mes canines pointèrent. Finalement, je me re-concentras sur l'objet de mon désir. Un homme en noir s'était approché. Ce dernier empoigna ma demoiselle chérie violemment par le col avant de la mettre à genoux, ses longs cheveux bruns voletant dans l'air. Je ne voulais pas qu'elle meurent comme ça. Pas en ressentant autant de douleurs. Je me concentras, entrant dans son esprit. Je pris possession de cette sensation. Je ressentais maintenant toute ses douleurs, mais elle ne sentirais rien. Je sentais quelques larmes involontaires s'échapper de mes yeux. Elle me fixa un instant. Pour sa mort. Je lui sourit de mon plus beau sourire malgré mes souffrances. Elle me renvoyas mon sourire. L'épée s’abattit.
La douleur fut-elle que je évanoui. Je n'ai jamais pu lui rendre ses sensations. Elle était ... partie. Depuis, je ne ressent plus que sa dernière douleur, à la jambe.




Et en vrai ?

Prénom : [Facultatif]
Age : 12
As-tu lu le règlement ? : ouuuuh ... Il y a longtemps ! :hm:
Le Code : Devine ! ♥ x)
As-tu d'autre compte ici ? : Oui, mon Byssous chérie d'amour à moi ! ♥
Comment as-tu trouvé ce forum ? : Beau *p*
Disponibilité : le plus souvent possible ! Wink
As-tu des question ? : Je suis beau hein ? ~♥  ( x) )
Autre : Cool


.Codage pour Le Sang de nos Coeur. Copie Interdite.Par N'E.
Revenir en haut Aller en bas

Carte d'identité
Ville actuelle: Forêt Flamboyante
Description Caractérielle:
Relations:
Hybride Loup-Garou et Loup Firosia
Hybride Loup-Garou et Loup Firosia
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 78
Date d'inscription : 27/10/2013
MessageSujet: Re: Aron de Pioggia d'Estate, menotté à son passé, enchaîné à son futur. Sam 14 Déc - 19:31
Bon bah re-bienvenue Abysse ! Contente d'enfin voir celui que tu nous vantais tant xD
Tout est bon, je te valide ! N'oublie pas d'aller te recenser et d'aller faire ton registre !
Bonne continuation en ces lieux !
Revenir en haut Aller en bas

Carte d'identité
Ville actuelle: Flamdone.
Description Caractérielle:
Relations:
Fondatrice & Humaine.Fille du Maire de Flamdone.
Fondatrice & Humaine.
Fille du Maire de Flamdone.
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Messages : 477
Date d'inscription : 04/06/2013
MessageSujet: Re: Aron de Pioggia d'Estate, menotté à son passé, enchaîné à son futur. Mer 18 Déc - 19:39
Coucou et Re-bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aron de Pioggia d'Estate, menotté à son passé, enchaîné à son futur. Aujourd'hui à 15:20
Revenir en haut Aller en bas
Aron de Pioggia d'Estate, menotté à son passé, enchaîné à son futur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Elvis Presley
» Aaron Finnigan
» Chambre de Aron & Peter.
» Psycologue Aaron Forbes j'écoute !
» [0176] Aron Faith [PYROLI]



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Le Sang de nos Coeurs :: Arrivée à Stromfield... :: ... Via la Mairie. :: Présentations Archivées-
Sauter vers: